Articles

Rechercher
  • Aurélia Schils

Pourquoi nous sentons-nous parfois mal et en quoi un travail sur soi est bénéfique ?

Dans notre vie, nous sommes tous confrontés à un certain mal-être, des angoisses, du stress, des comportements qui nous dépassent…


Nous en sommes conscients et pourtant, il est difficile pour nous de fonctionner autrement tout simplement car nous sommes conditionnés par notre passé, notre éducation, nos traumatismes et nous n’avons pas encore appris à fonctionner autrement.


Vous allez découvrir dans cet article qu’est-ce que le mal-être, ses causes et comment vous pouvez vous en libérer, que sont les thérapies brèves et en quoi peuvent-elles nous être bénéfiques ?

Le mal-être : définitions et manifestations

Le mal-être est un sentiment de malaise et de déséquilibre qui engendre de la souffrance. Nous pouvons ressentir un mal-être en sachant pourquoi, puis des fois, c’est un sentiment que nous avons sans raison apparente ou consciente.


Le mal-être s’exprime de différentes façons :


- Au niveau physique, le mal-être se caractérise par : de la fatigue, des troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie), des maux de ventre, des troubles du comportement alimentaire avec prise ou perte de poids, un manque de concentration, d’autres maux physiques (hypertension, migraines…) …


- Au niveau psychologique, le mal-être s’exprime par : une dépression ou un état dépressif (différent de la dépression), des angoisses, du stress, de la colère, de l’irritabilité, de la tristesse, un manque de motivation et une perte d’envie, une impression de vide, un désespoir profond, des idées noires et une vision pessimiste de la vie, un manque d’estime et de confiance en soi, une phobie sociale, des peurs constantes…


- Au niveau du comportement, ce mal-être engendre : un repli sur soi, des consommations excessives (tabac, nourriture, drogues, médicaments…), des conflits avec les autres, des colères avec actes excessifs envers les autres et soi-même, une recherche excessive de sensations fortes, l’abandon de certaines activités…


La vie actuelle nous pousse à ressentir ce mal-être. Nous vivons dans un Monde stressant, où l’économie n’est pas à son plein, où notre mode de vie est accéléré et ne nous permet que très peu de souffler. Nous pouvons être confrontés à la perte d’une personne chère à nos yeux, à la perte d’un emploi, à une rupture amoureuse…


Le plus souvent, nous arrivons à gérer, avec le temps, la plupart des situations difficiles nous permettant ainsi de retrouver de l’énergie, de l’espoir, une motivation, de la joie et du bonheur.


Parfois, nous n’arrivons pas à nous sortir de ce mal-être car celui-ci est trop profond. Nous ne vivons pas la vie que nous souhaitons et n’arrivons pas à nous libérer et à guérir. Alors, qu’est ce qui cause ce mal-être profond ?


Les causes de notre mal-être profond

Les causes de notre mal-être peuvent être différentes et plus ou moins ancrées en nous.

Nous avons vu que le mal-être peut être causé par la perte d’une personne chère à nos yeux, à la perte d’un emploi, à une rupture amoureuse, notre mode de vie stressant…


Souvent, notre mal-être vient de plus loin. Nous avons tous une histoire et une enfance plus ou moins douloureuse. La plupart de nos traumatismes ont lieu entre l’âge de 0 à 6 ans (sans parler de notre vie intra-utérine et de notre naissance).


Certains traumatismes d’enfance sont ancrés en nous ce qui provoque le mal-être physique, psychologique et/ou comportemental dont les manifestations ont été, en partie, expliquée au début de l’article.


Les traumatismes d’enfance peuvent être variés : milieu familial déséquilibré, violences verbales et physiques, incompréhension car non explications, accidents, naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur, abandon…


Et nos enfants intérieurs restent blessés, tristes, en colère, effrayés, en insécurité…

Nous hébergeons en nous toutes les mémoires de notre vie (de notre conception à aujourd’hui). Certaines mémoires nécessitent d’être nettoyées.


Comment pouvons-nous alors nous libérer de ces mémoires et de notre mal-être ?


Comment nous libérer du mal-être

1/ Accepter notre mal-être et l’accueillir :


La plupart du temps, nous n’acceptons pas notre mal-être ce qui nous conduit à un conflit intérieur. Si notre mal-être est présent, il y a une raison. Ainsi, la première étape est de l’accepter et de l’accueillir ce qui consiste la première étape de notre guérison.

Parlez à la partie de vous en souffrance, accueillez là et dites-lui que vous l’acceptez car si elle se manifeste, c’est qu’elle a ses raisons et qu’elle souhaite juste être écoutée.


2/ En gérant et régulant les émotions :


Le mal-être s’accompagne toujours de sensations physiques telles que : les battements du cœur qui s’accélèrent, des nœuds au ventre ou à la gorge, des sensations inconfortables dans notre corps…


Prenez un instant et installez-vous confortablement dans un endroit calme et sécurisant (il ne faut pas être en train de conduire ou d’être dans un environnement non sécurisé).

- Fermez les yeux.

- Demandez-vous : « Qu’est-ce que ça fait dans mon corps ? ».

- Trouver 2 sensations physiques (cela peut être : cœur qui bat vite, poitrine serrée, gorge nouée, nœud dans le ventre…).

- Observez ces sensations.

- Laissez les évoluer.

- Observer les changements des sensations (les sensations vont évoluer, changer de place et/ou d’intensité).

- Observez les sensations et laissez-les évoluer jusqu’à ce qu’elles disparaissent.

- Quand vous n’observez plus de sensations, la séance est terminée : votre émotion est régulée.


Cet exercice va vous permettre de réguler toutes vos émotions négatives et de nettoyer ce qui doit être nettoyé.


Je vous invite à le pratiquer aussi souvent que nécessaire.

3/ La Respiration :


Dès que vous vous sentez mal, prenez un instant pour vous installer confortablement afin de respirer de façon consciente.


Exercice 1 : La respiration consciente et profonde.


Respirez profondément. Prenez une grande inspiration (jusqu’à ce que vous ne puissiez plus faire entrer d’air dans vos poumons) puis expirer lentement jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’air dans vos poumons.

Il est important de ne pas couper votre respiration à l’inspiration et à l’expiration. Inspirez et expirez profondément de façon continue en faisant des cycles des respiration.

Portez votre attention et votre conscience sur votre respiration et observez ce qu’il se passe dans votre corps.

Inspirez et expirez profondément quelques minutes (au bout de 4 inspirations-expirations profondes vous commencerez déjà à sentir des bienfaits).


Exercice 2 : La respiration abdominale permet une détente et une relaxation qui vont faire du bien à votre corps et à votre esprit.


Allongez-vous dans un endroit calme et fermez les yeux. La bouche fermée, inspirez profondément par le nez en gonflant votre ventre. Sentez l’air pénétrer dans vos poumons, aller dans votre diaphragme et dans votre ventre. Ne gonflez pas la poitrine en inspirant. Mettez votre main sur votre ventre pour le sentir se gonfler puis se dégonfler. Puis, expirer lentement et profondément l’air de votre ventre. Mettez votre conscience et votre attention sur la respiration abdominale.

Inspirez et expirez profondément par le ventre quelques minutes (au bout de 4 inspirations-expirations profondes vous commencerez déjà à sentir des bienfaits).


Vous pouvez faire ces exercices de respiration aussi souvent que vous le souhaitez. Avant d’aller vous coucher, par exemple, ils vous permettront de vous endormir plus rapidement.


4/ La Méditation :


La méditation pleine conscience consiste à porter notre attention sur notre corps et nos pensées en laissant évoluer nos sensations et pensées que nous avons. Cette pratique permet d’acquérir une paix intérieure, diminue le stress et les angoisses, apaise le mental et permet de vivre dans l’instant présent. Elle améliore certaines de nos capacités telles que la mémoire, l’attention, la vacuité de l’esprit et peut même guérir certains troubles et maladies.


La méditation permet la gestion des douleurs physiques et mentales.


Il existe aujourd’hui des livres, des ateliers et cours de méditation pleine conscience pour commencer l’apprentissage de cette pratique qui vous aidera dans votre vie quotidienne.


Que sont les thérapies brèves et en quoi sont-elles bénéfiques ?

Souvent, notre mal-être est la conséquence de blessures non guéries de notre vie. Un travail sur soi est donc nécessaire afin de changer nos comportements face à telle ou telle situation récurrente.


Le travail sur soi permet d’affronter nos peurs, nos angoisses, les changements auxquels nous sommes confrontés, notre état dépressif ou dépression, notre tristesse, notre solitude…


Les thérapies brèves sont un ensemble de techniques comme l’hypnose, la PNL, la gestion des émotions (Tipi) et la psychopathologie intégrative... Leur point commun est de chercher à obtenir des résultats rapidement, en un minimum de séance. Elles sont ciblées et adaptées à chacun, en fonction de sa problématique, de ses objectifs et de son rythme. Elles privilégient l’échange entre le thérapeute et le client, et s’appuient sur des apprentissages et des changements internes afin d’aider la personne à retrouver un confort et un équilibre intérieurs, de façon durable.


Elles apportent une aide précieuse face à de nombreuses problématiques comme : la dépression, l’anxiété et le stress, les comportements inadaptés, les phobies, les addictions, le poids, les troubles du sommeil, les manques d’estime et de confiance en soi, les burn-out…


Les thérapies brèves vous aideront à développer de nouveaux comportements plus adaptés et sains pour vous, à vous libérer de votre passé, à acquérir un bien-être et un confort intérieur, à établir de meilleures relations avec vos proches, à vous séparer de ce qui ne vous convient pas… Elles vous aideront à vivre en équilibre et harmonie avec votre entourage et avec vous-même.

Conclusion

Le mal-être s’explique et s’il est là, rien ne sert de le refouler.


Cet article vous donne quelques astuces qui vous permettront de vous aider au quotidien afin de vous sentir mieux.


Il existe également aujourd’hui de nombreux livres sur le développement personnel qui vous aideront dans votre vie quotidienne.


Toutefois, être accompagné dans cette démarche est primordiale et vous aidera à vous libérer de vos souffrances et d’avancer dans votre vie en équilibre et harmonie.


Si vous n’arrivez pas à sortir de votre mal-être, je vous invite à consulter un spécialiste en thérapies brèves.


Je vous accompagne dans votre démarche de changement.


CONTACTEZ MOI :

SCHILS Aurélia

06 95 95 50 23


0 vue

©  2019 Aurélia Schils - Psychothérapie - Hypnothérapie - Thérapies Brèves

 06 95 95 50 23